La technologie automobile ne cesse d’évoluer. AU fil du temps, l’on remarque qu’il n’y a plus qu’un pas entre la réalité et la fiction. Dans un futur proche, voir un conducteur en train de feuilleter un livre alors qu’il est au volant n’étonnera plus personne, tout comme consulter ses mails sur sa montre. Cette évolution est totalement prévisible vu le nombre d’automobilistes qui sont exposés chaque jour aux risques d’accident de la route. Les constructeurs automobiles devraient-ils se concentrer davantage sur les véhicules autonomes ? Si oui, de quelle manière doivent-ils s’y prendre pour permettre à ce type de voiture de voir le jour ? Les réponses dans cet article.

Ouvrir la portière, s’installer confortablement et choisir l’adresse de destination…Il ne vous reste plus qu’à patienter, la voiture se charge de tout. Même Jules Vernes n’aurait pas pu imaginer de telles performances. Avec la technologie qui ne cesse d’évoluer, l’on pourrait penser que les possibilités sont infinies et que le futur nous réserve encore bien des surprises.

Le véhicule autonome est avant tout destiné à répondre aux besoins d’une société de plus en plus mobile, tournée vers la modernité. Selon une étude effectuée par les spécialistes, le conducteur moyen se trouverait dans des embouteillages monstres environ 35 heures par an en moyenne.Toujours pressés, nous risquons parfois nos vies en nous faufilant ou en roulant sur les bandes d’arrêt d’urgence afin de gagner un peu de temps et ne pas arriver en retard au bureau.

Conduire requiert une concentration totale à tout moment. Les routes de France ont été témoins de milliers d’accidents qui ont coûté la vue à 3500 victimes rien qu’en 2015. Les études menées par l’OMS (Organisation mondiale de la santé), on compte près de 1.3 millions de décès chaque année dans le monde dus à des accidents de la route. Toujours selon ces recherches, ces chiffres atteindront 2.3 millions en 2030, avec 25 millions de blessés, un chiffre qui pourrait même doubler. Ces données encouragent les constructeurs à se lancer dans la conception de voitures plus sécuritaires qui nous mettrait tous à l’abri des accidents causés par les erreurs humaines.

Une voiture autonome, c’est quoi ?

Du point de vue technique, un véhicule autonome est une voiture pourvue de toutes les technologies lui permettant d’être complètement automatisée. Le conducteur n’aura plus rien à faire, il suffit de choisir sa destination. La voiture autonome accélère, freine, prend les virages et se gare toute seule, sans l’intervention d’un conducteur. Actuellement, plusieurs types de véhicules autonomes sont déjà proposés sur le marché. Ils sont classés suivant leur degré d’automatisation.