Selon un fabricant américain, la roue classique, telle qu’on l’a connue depuis des siècles, sera remplacée par une roue sphérique.

Goodyear réalise des recherches pour mettre en place une nouvelle génération de roues en forme de boule. Dévoilé au Salon de Genève 2016, ce concept baptisé Eagle-360 pourrait être installé sur les voitures de demain. Ces roues de formes sphériques permettent diverses manœuvres. En effet, capables de tourner dans tous les sens, elles permettent de faciliter les dépassements, car la voiture pourra effectuer un déplacement latéral sans que le conducteur n’ait besoin de changer de direction. Finis les créneaux difficiles à effectuer lorsque vous cherchez à vous garer dans unparking bondé. La voiture pourra même faire demi-tour en effectuant un mouvement de rotation sur elle-même.

Les roues sphériques, un concept dédié aux véhicules autonomes

D’un côté, les roues en forme de boule permettent de corriger la trajectoire de manière plus fluide par rapport aux roues classiques, car il sera plus facile de contourner une plaque de verglas ou un obstacle quelconque. Toutefois, les essais effectués ont démontré qu’elles ne facilitent pas vraiment la conduite.C’est pour cette raison que le fabricant américain Goodyear a décidé de destiner la Eagle-360 aux véhicules autonomes qui disposeront d’une intelligence embarquée aptes à gérer ce type de problème.

Vous vous demandez certainement quelles techniques seront utilisées pour installer ces roues sphériques sur la voiture, car l’utilisation d’un essieu paraît impossible. Goodyear a trouvé la solution en adoptant une technologie basée sur un système de lévitation magnétique. La roue et le véhicule ne seront donc pas en contact direct. Imprimé en 3D, la roue sera comme une coquille destinée à envelopper le système magnétique.

Si cette invention nous permet de voir le monde de l’automobile sous un nouveau jour, la mettre sur le marché semble être une toute autre affaire. En premier lieu, une roue de forme sphérique demande plus de place qu’un pneu conventionnel. Comment y remédier alors que la gestion d’espace est un point très important dans la conception d’un véhicule ? Ensuite, c’est toute l’industrie automobile qui sera remise en question, car les constructeurs devraient donc tout revoir dans les moindres détails, allant de la conception de la carrosserie de leurs véhicules aux divers systèmes électrique qui permettent de gérer la motricité. Cette invention connaîtra-t-elle l’avenir si prometteur que lui réserve le grand fabricant américain de pneus ?

 

Leave a reply

 

Your email address will not be published.